L'industrie valencienne des plastiques améliorera son efficacité grâce à l'économie circulaire

27, août 2018

Actuellement, il est nécessaire d'augmenter l'efficacité du secteur des plastiques dans la Communauté valencienne, à la fois d'un point de vue environnemental et économique. En ce sens, l'économie circulaire est une opportunité en tant que nouveau paradigme où les déchets sont vraiment des ressources et l'efficacité est le point clé. Mais pour que la transformation des déchets en ressources soit un fait et non une chose immatérielle, un soutien à la recherche est nécessaire. Pour cela, AIMPLAS mène le projet d'économie circulaire, soutenu par l'IVACE, l'Institut valencien de la compétitivité valencienne, qui, lors de sa première année en 2017, a déjà établi les besoins du secteur des plastiques dans la Communauté valencienne et défini les stratégies que ses entreprises devraient suivre. Des possibilités d'amélioration des propriétés et de la qualité du plastique recyclé, de nouvelles applications, des valorisations complémentaires au recyclage mécanique et à la biodégradation des plastiques ont été étudiées. De plus, des protocoles de contrôle environnemental ont été développés et les résultats ont été transférés aux entreprises du secteur et aux utilisateurs finaux.

Dans sa deuxième année, Économie circulaire 2, récemment approuvée par l'IVACE et avec le cofinancement des fonds FEDER de l'UE, dans le cadre du programme opérationnel FEDER de la Communauté valencienne 2014-2020, il abordera principalement les questions liées à l'écoconception et au contrôle environnemental , valorisation des déchets et matériaux durables. Concrètement, deux actions applicatives principales seront menées dans l'industrie de la transformation et du recyclage: celle qui permettra la séparation des couches de déchets plastiques multicouches pour le recyclage et celle qui analysera la biodégradation des matières plastiques: vitesse de biodégradation, composés intermédiaires et écotoxicité. 

Deux groupes de recherche collaborent en Economie Circulaire 2 qui viendra compléter les recherches menées à l'AIMPLAS: le Groupe ECOTOX de l'Université de Vigo et le Groupe de Recherche sur la Fonctionnalisation, la Dégradation et le Recyclage des Matériaux Polymères (DREMAP) de l'Université Polytechnique de Valence (UPV) . Cette collaboration souligne l'importance de la connexion entre les entreprises, les instituts technologiques et les universités pour faciliter le transfert des résultats.

PARTAGER

Vous voudrez peut-être continuer à lire ...

      
UPM RAFLATAC IBÉRICA
Séripafer
Nous sommes Aktivist, SL
Cluster d'emballage
Tesem
RÉSOUDRE CG
Échantillonnage Innovations Europe, SL
Graphiques Leca
Costertec, SA
Winter Company Espagne
Metalicoplastico, SA
Fabrication de couleurs d'emballage PCM, SL
Traduire "

X