Actualités ITENE

6, mars 2013

L'Institut Technologique de l'Emballage, du Transport et de la Logistique (ITENE) travaille sur le projet de valorisation des déchets appelé VALUES, qui vise à développer de nouvelles applications pour les déchets générés dans les domaines de l'emballage, de la céramique, du bois, de l'ameublement et de la construction, dont la valorisation se révèle particulièrement difficile. ITENE coordonne le projet VALORES, auquel participent également ITC, AIDICO et AIDIMA, instituts membres de REDIT. 

De même, ITENE travaille sur un nouveau projet européen dont le but est le développement et l'évaluation environnementale de nouveaux systèmes qui offriront à l'industrie alimentaire les avantages d'une adaptation automatique des emballages de produits. PicknPack développera des systèmes d'emballage automatiques flexibles pour l'industrie alimentaire.
D'autre part, ITENE participe également à un consortium de 15 entreprises, universités et centres de recherche dans le cadre d'une initiative européenne: Nanobarrier aborde l'incorporation de la nanotechnologie dans de nouveaux matériaux biodégradables pour augmenter les propriétés barrières des emballages ainsi que des matériaux sensoriels, ce qui peut informer le état des produits, leur péremption, leur fraîcheur, etc. Le projet créera une série de prototypes de démonstrateurs pour valider les solutions technologiques développées, telles que: des conteneurs 3D thermoformés à base de cellulose microfibrillée avec renforts polymériques et sur films tricouches; emballage pour veau au moyen d'un film soufflé; bouteilles sensibles à l'oxygène pour aliments et boissons par extrusion-soufflage; et l'emballage du poisson par moulage par injection. Augmenter la productivité dans la fabrication de bouteilles en PET recyclées. AIMPLAS, l'Institut Technologique des Plastiques, a réalisé en 2012 la première phase du projet BLOWPET, qui vise à évaluer les différences existant dans le traitement du PET vierge et du PET recyclé par injection-soufflage. Cette étude permettra d'évaluer l'opportunité d'utiliser du matériau recyclé comme alternative au matériau vierge dans la fabrication de contenants en plastique pour boissons. L'utilisation de ce type de PET récupéré, au coût de 50% du PET vierge, représente des économies importantes pour les entreprises de transformation, car elle réduit le coût final du conteneur. Augmentez la productivité dans la fabrication de bouteilles à partir de PET recyclé. En 2012, AIMPLAS, Instituto Tecnológico del Plástico, a réalisé la première phase du projet BLOWPET, dont l'objectif est de valoriser les différences existant dans le traitement du PET vierge et du PET recyclé par injection-soufflage. Cette étude permettra d'évaluer la pertinence de l'utilisation de matériaux recyclés comme alternative au matériau vierge dans la fabrication de contenants en plastique pour boissons. L'utilisation de ce type de PET récupéré, qui coûte 50% de moins que le PET vierge, représente une économie importante pour les entreprises de transformation, car elle réduit le coût final du conteneur. 

PARTAGER

Vous voudrez peut-être continuer à lire ...

      
MPO International
GARROFÉ
Adéquo
Winter Company Espagne
Alglass, SA
Échantillonnage Innovations Europe, SL
Costertec, SA
Quadpack
Séripafer
Nous sommes Aktivist, SL
Graphiques Leca
Tesem
Traduire "

X