Dix changements dans l'étiquetage des aliments

10, décembre 2014

À partir du 13 décembre prochain, le règlement 1169/2011 sera appliqué, qui marquera quoi et comment les informations doivent apparaître sur les étiquettes des produits emballés.

José María Ferrer, chef du département Législation du centre technologique AINIA «le consommateur est de plus en plus préoccupé par la composition, l'origine et les qualités nutritionnelles des aliments. C'est précisément pour cette raison que l'UE a décidé d'unifier la législation existante en la matière jusqu'à présent dans un règlement unique, qui établit les conditions nécessaires pour que l'étiquetage soit beaucoup plus compréhensible pour les consommateurs ».
Ferrer, indique les principales modifications établies par la nouvelle réglementation que les consommateurs pourront apprécier dans tous les produits alimentaires d'ici un mois.
1.-L'objectif principal du règlement est d'informer le consommateur de manière plus claire et plus directe, de sorte que la lettre sur les étiquettes doit être plus grande et plus lisible. Par exemple, pour les conteneurs de plus de 80 cm2, la taille de police minimale sera de 1,2 mm de haut et pour ceux de plus petite taille de 0,9 mm.
2.-Les allergènes éventuels doivent désormais être clairement visibles et utiliser une police différente: une couleur différente, une police différente ou une police marquée en gras.
3.-Étiquetage nutritionnel obligatoire pour tous les aliments à partir du 13/12/16. Les informations sur l'énergie, les graisses saturées, les glucides, les protéines, les sucres et le sel doivent être indiquées de manière groupée et exprimées en fonction de la portion, elle peut être par 100g ou 100mg. De cette manière, le consommateur connaîtra les nutriments de l'aliment qu'il a acheté, mais l'étiquette l'informera également de la quantité journalière recommandée qu'il doit consommer pour chaque aliment, en particulier les vitamines et les minéraux.
4.-Dates de congélation et décongélation. Il sera nécessaire de faire la distinction entre «congelé dans», qui sera obligatoire pour la viande, les produits de la pêche non transformés et les produits à base de viande, et «décongelé» dans les produits qui ont été décongelés avant leur mise en vente.
5.-Lors de l'entrée en vigueur de la réglementation, l'origine des produits devra être précisée, notamment en ce qui concerne les produits carnés. Le pays d'origine de l'ingrédient principal sera également précisé.
6.-Jusqu'à présent, il était seulement nécessaire d'indiquer si l'origine des graisses était végétale, animale ou s'il s'agissait de graisses hydrogénées. La nouvelle législation exige de détailler le type d'huile végétale qu'elle contient: qu'il s'agisse de tournesol, d'olive ou de palme. La présence de gras trans restera non signalée, en attendant une résolution en 2016.
7.-Les aliments qui sont apparemment fabriqués à partir d'un seul type de viande ou de poisson, mais qui sont la somme de plusieurs combinés avec d'autres ingrédients, doivent être spécifiés. Plus précisément, ce sont ceux qui sont commercialisés sous le nom de «Fabriqué à partir de ...», et qui doivent désormais inclure des additifs alimentaires, des enzymes et s'ils contiennent des protéines d'origine animale différentes.
8.-Mentions complémentaires obligatoires: il est également nécessaire de préciser si le produit a été conditionné sous atmosphère protectrice, ou s'il contient des édulcorants, de la caféine, de l'acide glycyrrhizique ou du sel d'ammonium, du phytostérol, etc.
9.-Les boissons alcoolisées ou les boissons gazeuses avec un taux d'alcool supérieur à 1,2% devront préciser le degré d'alcool.
10.-Etiquetage des nano-ingrédients: l'indication dans la liste des ingrédients de tous les nanomatériaux à fonction ingrédient, présents dans le produit final, sera obligatoire, suivie du mot «nano». Les nanoingrédients sont les nanomatériaux qui remplissent la fonction directe ou indirecte d'un ingrédient.

PARTAGER

Vous voudrez peut-être continuer à lire ...

      
Échantillonnage Innovations Europe, SL
Cluster d'emballage
BI INDUSTRIELLE
Fabrication de couleurs d'emballage PCM, SL
Metalicoplastico, SA
Rafesa
RÉSOUDRE CG
ZMousse
Graphiques Leca
LIASA L'industrie cotonnière
UPM RAFLATAC IBÉRICA
Technologie monomère
Traduire "

X